1) La corrosion :

Les métaux ont tendance à revenir à leur état d’origine de minerai, c’est le mécanisme de corrosion.

Les éléments principaux qui génèrent la corrosion sont :

  • l’eau
  • le sol

 7

 

2) Pour éviter ce phénomène, deux protections complémentaires :

 

La protection passive :

 

Pour protéger la canalisation, il faut créer une barrière électrique (revêtement) entre le métal et l’extérieur.

56

Par :

  • peinture
  • brai de houille : résidu pâteux et solide à température ordinaire
  • graisse
  • polyéthylène (plastique)

 

La protection active appelée aussi protection cathodique complète la protection passive :

 

L’objectif est de protéger la surface du métal en contact avec le sol par une injection de courant.

On utilise le pouvoir naturel des métaux (effet de pile) en mariant un métal moins noble (zinc, aluminium, magnésium) pour protéger un métal plus noble (le fer, l’acier) : c’est un processus naturel.

4

3) Le contrôle de la protection sur site :

 

La mesure du potentiel d’une structure sous protection cathodique s’effectue à l’aide :

d’une électrode de référence et d’un voltmètre

3 21